lundi 14 novembre 2011

Aujourd'hui, personne ne fait attention à ce qui gît derrière les mots, aux idées de base qui sont là. Et pourtant l'idée est la seule chose qui soit vraiment là. Ce que j'ai fait dans mon oeuvre, c'est simplement donner de nouveaux mots à ces idées, à ces réalités. Considérez par exemple le mot "inconscient". Je viens d'achever la lecture d'un livre écrit par un bouddhiste zen chinois. Et il m'a paru que nous parlions de la même chose, et que la seule différence entre nous venait de ce que nous donnions des noms différents à la même réalité. Ainsi l'emploi du mot "inconscient" importe peu, ce qui compte, c'est l'idée qui se trouve derrière le mot.

Carl Gustav Jung