mercredi 7 septembre 2011


Nous naissons pour ainsi dire provisoirement quelque part ; c'est peu à peu que nous composons en nous le lieu de notre origine, pour y naître après coup, et chaque jour plus définitivement.

Rainer Maria Rilke, Lettres milanaises, 23 janvier 1923