mardi 24 avril 2018

L'écriture de ce livre a, dès le commencement, revêtu à mes yeux une dimension profondément personnelle. Un peu comme le sentiment d'écrire, des années durant, une suite de lettres à un collègue pour lui raconter la façon dont je concevais la psychanalyse à cette époque de ma vie. Il va de soi que tout ce que je crois à ce jour concernant la théorie et la pratique de la psychanalyse ne cesse d'évoluer, y compris à fur et à mesure que j'écris (ou, pour être plus précis, surtout dans l'acte même d'écrire). Borges a déclaré avoir passé toute sa vie à réécrire son premier livre de poèmes. J'éprouve un sentiment similaire à l'égard de mes tentatives de mettre ne mots ma compréhension de ces aspects de la psychanalyse qui sont les plus importants pour moi, et de dire comment ils sont devenus partie prenante de ce que je suis et du psychanalyste que je deviens. Ce livre représente ma contribution la plus récente à cet effort de toute une vie.

Thomas H. Ogden, Cet art qu'est la psychanalyse