lundi 15 juillet 2013

Je tiens donc que le cas de conscience du médecin qui veut rester fidèle à sa conviction scientifique est bien minime en face de la question infiniment plus importante de savoir comment il pourra venir en aide à son malade.

Carl Gustav Jung, L'âme et la vie