samedi 26 mai 2012

Quand nous sommes devenus capables, dans la profondeur de notre inconscient, d'éliminer jusqu'à un certain point les griefs, et de clarifier les sentiments que nous portons à nos parents, que nous leur avons pardonné les frustrations qu'ils nous ont fait endurer, alors nous pouvons être en paix avec nous-mêmes et nous sommes capables d'aimer les autres dans le véritable sens du terme.

Melanie Klein et Joan Rivière, L'amour et la haine